Home AuthorsAll posts by Theo
Author

Theo

Le Japon demeure une destination touristique très à la mode. Bon nombre de personnes choisissent cet endroit pour les vacances ou pour une simple visite. Il est compliqué de connaître à quel moment de l’année il faut partir. Pour assister celui ou celle qui veut y effectuer un voyage, ces quelques conseils restent à recommander.

Quelques conseils utiles avant de partir au Japon

Pour les aventuriers qui veulent découvrir le Japon et sa culture, il ne faut surtout pas effectuer un voyage improvisé. Au contraire, il est important de bien organiser l’ensemble du déplacement. Pour commencer, il est contraint de connaître la meilleure saison pour partir au Japon. Ensuite, le sujet doit se renseigner au consulat ou à l’ambassade du Japon de son pays s’il doit demander un visa. Avant de partir, tous les documents et les papiers devront être en règle pour ne pas avoir de problèmes au niveau des autorités de cette nation. Une fois les formalités régularisées, il est temps de trouver un vol. Pour ce faire, il est suggéré de comparer les tarifs de vol. Mais pour économiser de l’argent, il faut réserver un vol pas cher.

Passer un séjour au Japon demande en avance une organisation bien faite. Ainsi, il est impératif de réserver un hébergement avant l’arrivée à destination. Apprendre le japonais peut être bénéfique pour les touristes. Pour ne pas se perdre et pour visiter des monuments et des sites remarquables, il est conseillé de trouver un guide sur place. Il suffit d’effectuer un devis avant de faire le grand saut.

Les endroits à découvrir au Japon

La liste des sites à découvrir au Japon ne cesse d’augmenter avec le temps. Les lieux incontournables ne manquent pas dans ce beau pays. Le premier de la liste demeure le mont Fuji. Cet endroit du Japon fait partie des destinations touristiques les plus visitées. Tokyo, la capitale reste également une ville riche avec son dynamisme, mais surtout avec sa gastronomie. Le temple de Senso-ji doit être exploré. Ce monument attire plusieurs millions de voyageurs chaque année. L’archipel d’Ogasawara s’avère conseillé aux aventuriers. Cette localité propose aux vacanciers une possibilité de nager dans une mer bleu turquoise avec des dauphins et des tortues. Pour finir, visiter Kyoto constitue pareillement un bon plan. Ce lieu offre un paysage spectaculaire.

7 juillet 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Les Etats-Unis sont un pays qui fait rêver le monde entier. Mais il s’agit d’un territoire qui n’est pas facile d’accès. En effet, avant de déambuler dans les rues de Manhattan et  de contempler l’emblématique statue de la Liberté, il convient d’abord de faire une course contre la paperasse. Et parmi les amas de documents à préparer, la demande d’ESTA est de loin le plus important. La tour d’horizon sur cette formalité  rebute la plupart des Français.

En quoi consiste l’ESTA ?

Qu’il s’agisse d’un séjour professionnel aux USA ou d’une visite touristique, chaque européen voulant entrer sur le sol américain doit disposer d’un billet d’avion aller-retour et d’un passeport biométrique. Cependant, il doit  tout de même s’acquitter d’une autorisation de voyage électronique. Ce programme d’exemption de visa concerne exclusivement les courts séjours. Il s’agit d’un document qui va permettre au voyageur de circuler librement sur le territoire américain. Ce système a été installé depuis 2008, afin de troquer le célèbre formulaire vert I-94 que chaque touriste devait remplir avant d’atterrir aux Etats-Unis. Mais quoi qu’il en soit, l’objectif reste le même, celui de limiter l’entrée des terroristes et des clandestins. Aujourd’hui, cette procédure est entièrement informatisée. Au lieu d’attendre l’atterrissage, la demande de l’ESTA  doit se faire au  moins 72 heures avant le départ. Par ailleurs, même les enfants doivent en disposer.

Comment s’en procurer ?

Préparer son voyage pour les Etats-Unis n’a jamais été aussi simple. En effet, nul besoin de bouger pour  demander une ESTA. Il suffit de se connecter sur le site officiel du gouvernement américain ou sur  une plateforme privée, comme estavoyage.com. L’accès à l’interface est possible depuis n’importe quel ordinateur jouissant d’une connexion d’internet. Le touriste doit remplir un formulaire avec une série de questions classiques. Évidemment, il faut prendre soin de ne commettre aucune erreur et de répondre avec transparence. La plupart des renseignements exigés concernent des informations déjà mentionnées sur le passeport. Ils demandent aussi à ce que le voyageur identifie la compagnie aérienne, le numéro de son vol ainsi que ces antécédents judiciaires. Pour avoir son ESTA, il suffira ensuite de payer la somme réclamée qui ne dépasse généralement pas les vingt dollars. Les plateformes indépendantes proposent de faciliter ses démarches administratives. C’est un  service qui peut être utile en cas d’urgence, car ses portails fournissent l’ESTA  dans les quelques heures qui suivent le payement.

7 juillet 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Lors d’une même randonnée, il est beaucoup plus intéressant d’alterner la marche et le vélo. Bien sûr, l’idéal serait que tous les parcours disposent de sentiers balisés pour la marche et de pistes cyclables. Mais ce n’est pas toujours le cas. Ceci ne vous empêchera pas de goûter aux deux bonheurs ! Car, souvent, les trajets peuvent se faire à vélo sans encombre, même s’ils sont indiqués en priorité pour les expéditions à pied. Si vous comptez faire vos randonnées quelque part en France, dans une région éloignée de chez vous, pensez aux vélos électriques en kit que vous pouvez transporter très facilement durant le voyage.

Faire du vélo partout où c’est possible

Le vélo, c’est bon pour la santé et c’est un moyen de transport écologique ! Alors, quand vous êtes en week-end ou en vacances, ne perdez aucune occasion d’en pratiquer. Si vous ne disposez pas de vélo, louez-en un une fois à destination. Si vous en avez un, emportez-le avec vous si vous le voulez. Si le vélo est pour vous une vraie passion, investissez dans un vélo pliant ou démontable. Et voilà : il vous suit partout sans être encombrant. Si vous aimez les sensations qu’offre un vélo électrique, sachez qu’avec des magasins comme cycloboost.com, vous pouvez trouver le kit nécessaire pour transformer un vélo classique en électrique. L’évolution n’est-elle pas fantastique ? Sachez qu’il existe autant de modèles de kit pour vélo électrique que d’usages. Prenez un kit pour vélo adapté aux randonnées. Vous avez également des kits pour les vélos dédiés aux montagnes et les vélos pour les amateurs de vitesse. Ce ne sont là que quelques exemples de la large palette présentée sur le marché.

Marcher chaque fois que l’occasion se présente

Les occasions ne manquent pas lorsque vous êtes en vacances. Les localités touristiques savent que les sentiers de randonnées sont nécessaires, car parmi les touristes qu’elles reçoivent, beaucoup adorent en faire. On dira que la majorité des lieux où le tourisme bas son plein a aménagé des parcours de randonnées. Pendant votre séjour, oubliez momentanément les activités récréatives et les animations de loisir pour goûter au plaisir de la randonnée pédestre. Prévoyez un jour pour la marche et un autre jour pour le vélo. Les sensations ne sont pas tout à fait les mêmes, mais dans les deux cas, le plaisir est au rendez-vous. Pour les randonnées à pieds, n’oubliez pas de vous préparer au niveau matériel. Investissez, en priorité, dans les chaussures adaptées. Il existe également tout un tas d’accessoires high-tech intéressants (boussole, calculateur de cadences, GPS…).

15 juin 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

La Bretagne a toujours séduit par son aspect typique où l’océan et la nature dominent. La région dispose d’atouts remarquables pour séduire tous les voyageurs. Le temps d’un passage sur ces terres, le voyageur est ébahi par ses villages de pêcheurs, ses côtes sauvages, ses paysages pittoresques et ses magnifiques plages. Pour les amateurs de randonnée, la région offre un grand nombre de sentiers accessibles à tous, notamment les parcs nationaux. Si vous prévoyez de découvrir la Bretagne, voici quelques idées de circuits de randonnées à ne pas manquer.

Randonnée dans le Parc Naturel Régional d’Armorique

Cet immense parc de 172 000 hectares figure parmi les 51 parcs naturels régionaux français. Avec sa superficie, il couvre quelques territoires comme les îles de la mer d’Iroise, la presqu’île de Crozon, les monts d’Arrée et l’Aulne maritime. La richesse naturelle et les paysages variés de cette zone sont réellement remarquables, notamment avec des falaises, dunes, landes, tourbières, des forêts denses et une faune impressionnante. De par son immense superficie et ses merveilles naturelles, le parc naturel Régional d’Armorique est un terrain de jeu attrayant pour la randonnée à pied, en VTT ou à cheval. Vous pourrez d’ailleurs emprunter les 500 kilomètres de circuits accessibles dans le parc.

Vous pourrez par exemple explorer les Monts d’Arrée qui est l’un des sommets les plus hauts de la région. Il y a également les îles d’Iroise offrant une ambiance insulaire. Vous serez également séduit par la presqu’île de Crozon avec ses paysages entre pinèdes et petites criques. Grâce à la présence de nombreux milieux naturels dans le parc, ce dernier abrite diverses espèces de faune sauvage comme les castors, loutres, saumons, phoque gris, truites ou encore la très rare mulette perlière. L’avifaune y est également abondante, notamment avec la présence des avocettes, harles huppés, sternes et diverses autres espèces d’oiseau. Vous serez comme dans les meilleurs zoos en Bretagne. Si vous vous situez dans la commune de Brasparts, optez pour le circuit du Méné pour les débutants et le circuit du Gorré pour les niveaux confirmés. Si vous êtes sur l’île de Crozon, ne manquez pas le Sentier du Menhir, la Pointe de Dinan ou encore le Cap de la Chèvre. Dans la commune du Faou, explorer la forêt du Cranou pour les randonneurs confirmés. À l’Ouessant, vous aurez le choix entre la pointe de Porz Doun ou encore la Pointe de Pern.

Parcours dans le Parc naturel régional de Brière

Ce parc est également un excellent site pour la randonnée. Avec une superficie de 49 000 hectares, le parc s’étend sur les marais de Brière, plus exactement au nord-ouest de l’estuaire de la Loire. Quel que soit votre mode de visite, à pied, à vélo ou en chaland, vous aurez l’opportunité de vous évader dans un univers à part. Le parc abrite l’une des zones humides les plus riches du continent. D’ailleurs, dans les marais de Grande Brière, vous serez émerveillé à bord d’un chaland (barque noir à fond plat) en parcourant les canaux, les roselières, les buttes et les prairies inondables de la zone. Ce site est le territoire de nombreuses espèces d’oiseaux comme le Mésange à moustaches, le campagnol amphibie ou encore le Busard des roseaux. Vous y retrouverez également un grand nombre de poissons d’eau douce comme les carpes et les brochets.

Pour explorer ce sanctuaire de la nature, la randonnée le moyen idéal pour une aventure mémorable, notamment à pied, en canoë, à cheval ou à vélo. 700 kilomètres de sentiers balisés sont d’ailleurs ouverts pour tous les marcheurs. Pour les amateurs de deux roues, plusieurs pistes cyclables sont à portée de mains dont La Roche-Bernard est la plus prisée. Entre les forêts, le littoral et les pâturages, une vingtaine de boucles balisées sont accessibles à tous les visiteurs. Sinon, pour les passionnés de canoë-kayak, mettez le cap sur l’île aux Pies où des paysages à couper le souffle vous y attendent. Tout y est pour un séjour de découverte unique.

13 juin 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Pour pouvoir visiter rapidement les endroits incontournables pendant un séjour ou pendant les vacances, rien de telle qu’un voyage en voiture. Il vaut mieux choisir une location de voiture surtout si les destinations sont éloignées les uns des autres. Cependant, la location d’automobile est quelques fois limitée par de nombreuses éventualités qui pourraient être un blocage ou un risque notamment les pannes de matériels ou la crevaison.

Louer une voiture : les avantages

La location de voiture est un mode de déplacement à la fois flexible, pratique et offre un prix moins onéreux. En effet, elle est économique car on n’est pas obligé de payer les divers frais y afférent comme l’entretien de la voiture, le prix du carburant, les contraventions, les assurances,… Et en cas de panne du véhicule, il suffit de passer un coup de fil pour être dépanné.  Puis, un des avantages de la location voiture Sion aussi c’est que lors de la conclusion du contrat de location, on sera seulement demandé de payer un dépôt de garantie qui sera restitué en fin de contrat sauf en cas dommage au véhicule. On n’aura donc pas à  dans votre épargne ou à prendre un crédit pour rouler en voiture neuve.

En outre, un des avantages de la location de la voiture c’est de voyager confortablement avec une climatisation, des sièges auto si les enfants font partie du voyage. Les véhicules en Martinique répondent à des critères stricts notamment sur la sécurité et il existe de nombreuses catégories, de la voiture la plus basique à la plus confortable.

Enfin, la location de voiture a un intérêt environnemental car elle participe à la réduction du nombre de voitures en circulation favorisant à la qualité de l’air. D’ailleurs, les voitures de location sont régulièrement entretenues. Elles sont donc moins polluantes.

Les inconvénients de la location de voiture

Louer une voiture pour partir en vacance ou découvrir l’endroit est une très bonne idée comme moyen de déplacement mais le risque est que ce moyen de locomotion peut être en panne ou en mauvaise état. Dans ce cas, on peut être coincé au fond de la forêt à cause d’un simple problème de courant ou de manque de carburant. Il faut être très prudent avant de louer une voiture surtout l’agence de location, l’état de marche de la voiture et connaitre l’intervention d’urgence de l’entreprise de location en cas de panne ou d’accident.

9 juin 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Perle de la péninsule de l’Indochine, le Vietnam reste une destination envoûtante pour ceux qui veulent s’offrir une aventure unique au rythme de la randonnée. Autant de raisons incitent les visiteurs à explorer ce pays du dragon, entre autres rencontres culturelles, paysages insolites, monuments historiques et bien plus encore.

La randonnée, une alternative idéale pour découvrir le Vietnam

Il existe plusieurs façons d’explorer la beauté et le charme des paysages vietnamiens, soit en vélo, à pied ou en bateau. Afin de réussir votre séjour, vous pouvez partir à la découverte du Vietnam grâce au trek ou à la randonnée. Ainsi, avec cette option, vous aurez l’opportunité d’alterner vos visites à travers ce vaste territoire. Par exemple, une séance de randonnée dans les montagnes du Nord vous offre le privilège de rencontrer des petites minorités ethniques. Elles sont conviviales et chaleureuses et sont prêtes à vous accueillir dans leurs humbles demeures.Ce qui est important dans ce parcours, c’est que le Vietnammet à la disposition des touristes des itinéraires accessibles pour tous, notamment pour ceux qui voyagent en famille. De la baie d’Halong au delta du Mekong en passant par Saigon, le dépaysement sera absolu.

Visite d’une région encore préservée du Vietnam

Vous avez programmé vos vacances en Vietnam sur le thème de la marche et des rencontres. Pour cela, une randonnée dans une région bien à l’abri du tourisme de masse vous permet de réaliser vos rêves. L’adresse propice pour cette expédition se trouve dans la partie nord du pays, connue sous le nom de Tonkin. Il s’agit d’une région bien préservée et les ethnies qui occupent cehavrereprésentent seulement 10% de la population vietnamienne. Dans ce milieu paisible, le peuple Yao et celui des Hmongs Blancs restent les grands conservateurs de leurs us et coutumes commele déroulement de la cérémonie de leur mariage, par exemple. Avant de partager le même toit, le jeune marié doit passer un stage chez sa future épouse afin de tester ses capacités de travail. Au cours de ce circuit Vietnam, faites une pause dans la montagne et admirez la vue panoramique sur ces cultures en terrasses.

Tour d’horizon dans les zones montagneuses du Vietnam

Appelées aussi « le Grand Nord du Vietnam », les zones montagneuses vietnamiennes constituent un véritable terrain de jeu pour les amateurs de trek et de randonnée. C’est dans cette région que les touristes auront la chance de rencontrer les principales minorités ethniques du pays. Elles habitent dans des villages aux maisons construites en bois et c’est ici que vous trouverez les plus hauts sommets du pays, Fansipan et Sapa, qui sont agrémentés de magnifiques paysages de terrasses de rizières verdoyantes. Foyer de la culture du riz, cette localité entoure le fameux delta du Fleuve Rouge, un autre endroit qui abrite Hanoi, la capitale du Vietnam, visiblement dominée par une vaste plaine agricole.

30 mai 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

L’Australie reçoit chaque année beaucoup d’amateurs de randonnée. De toute évidence, cette activité reste l’un des meilleurs moyens pour apprécier les magnifiques paysages de ce pays dans toute son élégance. Dans ce post, préparez-vous à avoir un aperçu de quelques-uns des meilleurs spots de randonnée de l’Australie.

Faire un trekking en Australie à Kangaroo Island

Kangaroo Island ou encore l’île Kangourou est située en Australie du Sud et est accessible depuis la ville d’Adélaïde. C’est un lieu paradisiaque qui attire beaucoup de visiteurs et très apprécié des amoureux de la randonnée en pleine nature. En effet, comme son nom l’indique, l’île est connue pour ses kangourous. À noter que c’est l’un des rares endroits en Australie pour faire connaissance avec les kangourous dans leur milieu naturel, mais aussi d’autres animaux comme les koalas, les opossums, les wallabies, etc. Durant votre trekking, vous pourrez découvrir des routes de campagnes, des formations rocheuses, des cavernes souterraines, des parcs nationaux à visiter en circuit organisé à vélo ou en 4×4 sur des pistes accidentées. Tous ces nombreux circuits sont à découvrir lors d’un voyage sur mesure en Australie.

Admirer le Freycinet National Park, l’un des plus beaux parcs nationaux tasmaniens

Durant votre séjour en Australie, mettez le cap sur la côte est de la Tasmanie pour découvrir le Freycinet National Park. C’est un parc national qui passionne beaucoup d’explorateurs, de naturalistes et surtout de randonneurs. Notamment parce qu’il est facile d’accès et offre deux circuits de randonnée. Une courte, la Wineglass Bay Walk et une autre plus longue, le Freycinet Circuit. La marche la plus courte passe par un point de vue exceptionnel incluant des montagnes rocailleuses, une forêt dense, des baies azur et des plages idylliques. Tandis que le Freycinet Circuit se fait en 2 à 3 jours sur la route des Hazard Mountains, Wineglass Bay ainsi que le mont Freycinet.

Traverser la piste de Bibbulmun Track lors d’un séjour en Australie

Sinon vous pouvez opter pour un trekking inoubliable « Bibbulmun Track » pour vos prochaines escapades en Australie. C’est une piste de 965 km que les randonneurs entament à partir de Perth jusqu’à Albany. Soyez prêt pour vivre une aventure inédite ! Tout au long du chemin, vous traverserez des forêts impressionnantes, de petits villages, des falaises, des plages sauvages et divers parcs nationaux comme Beedelup, Entrecasteaux, ou William Bay. C’est un dépaysement assuré. Il est à noter toutefois qu’il faudra compter près de 50 jours pour faire entièrement cette excursion. Bien sûr, le circuit peut être sectionné selon votre préférence et votre endurance.

19 mai 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le pays de Glace et de Feu se visite en général pendant la saison estivale qui s’étale du mois de juin au mois d’août. En effet, c’est pendant cette période de l’année que la nature islandaise dévoile toute sa splendeur au travers de superbes paysages lorsqu’ils ne sont pas sous la neige ou figé par le froid. Les randonneurs auront ainsi l’occasion d’admirer la beauté naturelle de certaines régions de l’île pendant l’été. Voici d’ailleurs trois sites de randonnées incontournables à découvrir lors votre séjour en Islande.

Explorer la région montagneuse du Landamannalaugar

Si vous êtes un passionné de randonnée, en particulier pédestre, alors la fameuse région du Landamannalaugar devrait sûrement faire partie de l’une des étapes de votre circuit en Islande. En effet, c’est l’un des spots de randonnée sur le territoire islandais parmi les plus célèbres aussi bien auprès des randonneurs locaux que les voyageurs étrangers durant la saison estivale.

Il s’agit d’une région montagneuse réputée pour ses montagnes qui arborent différentes couleurs dues aux activités volcaniques de la région. D’ailleurs, il est possible de passer voir le volcan Helka qui se trouve à proximité du Landamannalaugar. Mais ce n’est pas tout, cette région est également populaire pour ses sources chaudes. Il est même possible d’en profiter puisque l’une d’entre elles se trouve près d’un refuge pour les randonneurs.

Randonnée glacière sur Vatnajökull

L’Islande n’est pas surnommée le pays de Glace et de Feu pour rien étant donné que c’est une île volcanique dotée bien sûr de plusieurs volcans, mais aussi parce qu’elle possède plusieurs glaciers. Le plus célèbre glacier islandais est notamment le fameux Vatnajökull. C’est le plus grand du pays, mais il fait également partie des plus grands glaciers d’Europe. Il fait ainsi partie des principales attractions touristiques en Islande et attire beaucoup de visiteurs.

En effet, de nombreuses excursions sont organisées en l’occurrence par des agences de voyages pour visiter Vatnajökull. Il est entre autres possible de participer à des randonnées pédestres afin d’explorer une partie de cette majestueuse calotte glacière. Par ailleurs, d’autres organisateurs proposent aux visiteurs, à part la randonnée glaciaire, de faire des escalades sur glace lors de leur passage à Vatnajökull.

Visiter le parc national de Þingvellir en randonnée pédestre

Le parc national de Þingvellir fait partie des sites touristiques les plus visités en Islande. D’ailleurs, il est l’une des 3 principales attractions du Cercle d’Or avec notamment la spectaculaire chute Gullfoss et la région géothermique Geysir. En outre, le parc national de Þingvellir est à la fois un parc d’importance naturel, mais aussi historique. Si vous envisagez de visiter ce parc lors d’une randonnée pédestre, alors vous aurez l’occasion de découvrir les nombreuses merveilles de la nature qu’il abrite sans oublier son paysage atypique. En l’occurrence des lacs, des plaines, des failles géologiques, dont la fameuse faille de Silfra.

D’autre part, ce parc est également un site historique islandais d’envergure nationale et même mondiale. En effet, une plaine située dans ce parc qui est appelée Althing ou AlÞing était l’endroit sur lequel c’est déroulé en 930 apr. J.-C. le premier rassemblement de l’un des plus vieux parlements du monde. Il vous serait possible de découvrir en visitant ce parc quelques vestiges rappelant l’époque de la constitution du pays qu’est actuellement l’Islande.

19 mai 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Ce sont des destinations qui sont très tendances car ils savent proposer tous les plaisirs de la détente et le dépaysement.

La colonie de vacances en Castelnaudary, au Canal du Midi…

Parmi les destinations phares figure Castelnaudary. Elle rassemble chaque année toujours plus d’enfants, soucieux de passer des vacances inoubliables. Si autant d’enfants y viennent chaque année, ce n’est pas uniquement pour le cassoulet, mais surtout pour l’ambiance, l’animation, les projets et les rencontres qu’ils peuvent y faire.

La colonie de vacances du côté du Canal du Midi a aussi tout pour plaire. Au menu, les enfants ont droit à un bord de mer, des activités aquatiques, un ensoleillement garanti, soit le cocktail qu’il faut pour vous assurer un super séjour. Il ne faut pas manquer d’ajouter à cela l’ambiance de folie qui règne sur le séjour entre les jeux sur la plage, les veillées, les spectacles…

La Bourboule fait également partie de la liste. Cette ville thermale où il fait bon vivre, garantit aux enfants un séjour dépaysant dans un cadre enchanteur. Très loin de la pollution, proche de la ville, la maison familiale l’Estivade est, tout simplement, l’endroit idéal pour proposer aux enfants un séjour pittoresque.

Un séjour au ski ou partir à El Masnou ?

Pourquoi pas un séjour au ski à Grächen ? Cette station de ski ne ressemble à aucune autre. C’est un petit village entièrement piéton dans lequel il est possible de séjourner dans de beaux hôtels, pour ne citer que Bellevue, Ausblick, Sonne ou Allalin. Il y est proposé du matériel de glisse de qualité, déposé au pied des pistes. Grächen est l’endroit idéal qui convient aux novices comme aux passionnés.

Quant à El Masnou, vous y goûterez à la vie espagnole. Cet endroit se situe à 5 minutes de la plage à pied et à 30 minutes du cœur de Barcelone en transport en commun. Ce séjour s’adresse surtout aux jeunes en soif de découvertes, pour visiter des parcs aquatiques, parcs d’attractions, zoo, aquarium… Les enfants et les jeunes n’auront point le temps de s’ennuyer.

Multiglisses et ses chiens de traîneau constituent également un séjour accessible aux plus jeunes, en matière de colonie de vacances. Vous aurez le choix entre les chiens de traineau, le biathlon, la patinoire, le ski, les raquettes, les luges… Les possibilités sont infinies si bien que les enfants et les jeunes ne demandent qu’à revenir nombreux chaque année.

30 mars 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Les balades en raquettes sont de plus en plus populaires et séduisent de plus en plus de monde. C’est une activité qui est accessible à toutes personnes et même aux familles car même les enfants peuvent les utiliser. Vous pouvez louer votre matériel dans des magasins de location de ski à Val Thorens comme celui ci. Il suffit simplement de faire le bon choix de balades en fonction de votre niveau et de vos envies : soit faire une balade sportive avec un dénivelé important, soit une petite balade plutôt calme pour profiter du paysage ou partager ce moment avec des plus petits.

Quelles sont les balades à ne pas manquer a Val Thorens ?

  • Le circuit du Châtelard – Téton : balade de 2 kms avec un dénivelé de 450 mètres , vous partirez ainsi du Châtelard 1360 mètres d’altitude pour arriver à 1750 mètres au lieu dit du Téton avec une pente soutenue mais régulière. De là vous aurez une magnifique vue sur le bas de la vallée de la Giettaz. Il faut compter environ 3h pour cette randonnée. Vous apprécierez la diversité de la balade en empruntant des petits chemins dans la forêt et des champs de neige.
  • Le mont de la chambre : randonnée pour les plus sportifs de 3h30 avec un dénivelé de 1000 m . La balade commencera au sommet ou à l’intermédiaire de la télécabine des Bruyères qui est à 2850 mètres d’altitude et vous redescendrez à 1850 mètres. L’itinéraire sera fléché, veillez cependant à bien respecter le sentier prévu à cet effet pour votre sécurité car pour cette balade vous longerez et croiserez des pistes de ski soyez vigilant. Vous pouvez également le faire en sens inverse et ne pas utiliser la télécabine. Vous aurez une vue imprenable sur les 3 Vallées et les sommets des Alpes et notamment le Mont Blanc.

Vous trouverez également à Val Thorens des circuits piétons qui sont adaptés à la pratique de raquettes, nous en avons sélectionné 2 pour vous :

  • le sentier Balcon « Bernadette » balade de 1h30 pour 2km. Vous aurez une magnifique vue sur les sommets ainsi que sur les villages. Le départ se fait au niveau du parking de Brelin pour arriver sur le replat « la Roche »
  • le circuit du plan d’eau : balade d’une heure pour 2,7km, notamment idéale avec des enfants. Vous longerez les pistes de ski de fond et effectuerez une boucle. Vous passerez non loin du hameau des Bruyères. Pour vous rendre au départ de la balade, vous utiliserez les télébennes gratuites de la Croisette ou de Preyerand pour le plus grand plaisir des petits .
27 mars 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Newer Posts