Home Non classé
Category

Non classé

L’Australie reçoit chaque année beaucoup d’amateurs de randonnée. De toute évidence, cette activité reste l’un des meilleurs moyens pour apprécier les magnifiques paysages de ce pays dans toute son élégance. Dans ce post, préparez-vous à avoir un aperçu de quelques-uns des meilleurs spots de randonnée de l’Australie.

Faire un trekking en Australie à Kangaroo Island

Kangaroo Island ou encore l’île Kangourou est située en Australie du Sud et est accessible depuis la ville d’Adélaïde. C’est un lieu paradisiaque qui attire beaucoup de visiteurs et très apprécié des amoureux de la randonnée en pleine nature. En effet, comme son nom l’indique, l’île est connue pour ses kangourous. À noter que c’est l’un des rares endroits en Australie pour faire connaissance avec les kangourous dans leur milieu naturel, mais aussi d’autres animaux comme les koalas, les opossums, les wallabies, etc. Durant votre trekking, vous pourrez découvrir des routes de campagnes, des formations rocheuses, des cavernes souterraines, des parcs nationaux à visiter en circuit organisé à vélo ou en 4×4 sur des pistes accidentées. Tous ces nombreux circuits sont à découvrir lors d’un voyage sur mesure en Australie.

Admirer le Freycinet National Park, l’un des plus beaux parcs nationaux tasmaniens

Durant votre séjour en Australie, mettez le cap sur la côte est de la Tasmanie pour découvrir le Freycinet National Park. C’est un parc national qui passionne beaucoup d’explorateurs, de naturalistes et surtout de randonneurs. Notamment parce qu’il est facile d’accès et offre deux circuits de randonnée. Une courte, la Wineglass Bay Walk et une autre plus longue, le Freycinet Circuit. La marche la plus courte passe par un point de vue exceptionnel incluant des montagnes rocailleuses, une forêt dense, des baies azur et des plages idylliques. Tandis que le Freycinet Circuit se fait en 2 à 3 jours sur la route des Hazard Mountains, Wineglass Bay ainsi que le mont Freycinet.

Traverser la piste de Bibbulmun Track lors d’un séjour en Australie

Sinon vous pouvez opter pour un trekking inoubliable « Bibbulmun Track » pour vos prochaines escapades en Australie. C’est une piste de 965 km que les randonneurs entament à partir de Perth jusqu’à Albany. Soyez prêt pour vivre une aventure inédite ! Tout au long du chemin, vous traverserez des forêts impressionnantes, de petits villages, des falaises, des plages sauvages et divers parcs nationaux comme Beedelup, Entrecasteaux, ou William Bay. C’est un dépaysement assuré. Il est à noter toutefois qu’il faudra compter près de 50 jours pour faire entièrement cette excursion. Bien sûr, le circuit peut être sectionné selon votre préférence et votre endurance.

19 mai 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le pays de Glace et de Feu se visite en général pendant la saison estivale qui s’étale du mois de juin au mois d’août. En effet, c’est pendant cette période de l’année que la nature islandaise dévoile toute sa splendeur au travers de superbes paysages lorsqu’ils ne sont pas sous la neige ou figé par le froid. Les randonneurs auront ainsi l’occasion d’admirer la beauté naturelle de certaines régions de l’île pendant l’été. Voici d’ailleurs trois sites de randonnées incontournables à découvrir lors votre séjour en Islande.

Explorer la région montagneuse du Landamannalaugar

Si vous êtes un passionné de randonnée, en particulier pédestre, alors la fameuse région du Landamannalaugar devrait sûrement faire partie de l’une des étapes de votre circuit en Islande. En effet, c’est l’un des spots de randonnée sur le territoire islandais parmi les plus célèbres aussi bien auprès des randonneurs locaux que les voyageurs étrangers durant la saison estivale.

Il s’agit d’une région montagneuse réputée pour ses montagnes qui arborent différentes couleurs dues aux activités volcaniques de la région. D’ailleurs, il est possible de passer voir le volcan Helka qui se trouve à proximité du Landamannalaugar. Mais ce n’est pas tout, cette région est également populaire pour ses sources chaudes. Il est même possible d’en profiter puisque l’une d’entre elles se trouve près d’un refuge pour les randonneurs.

Randonnée glacière sur Vatnajökull

L’Islande n’est pas surnommée le pays de Glace et de Feu pour rien étant donné que c’est une île volcanique dotée bien sûr de plusieurs volcans, mais aussi parce qu’elle possède plusieurs glaciers. Le plus célèbre glacier islandais est notamment le fameux Vatnajökull. C’est le plus grand du pays, mais il fait également partie des plus grands glaciers d’Europe. Il fait ainsi partie des principales attractions touristiques en Islande et attire beaucoup de visiteurs.

En effet, de nombreuses excursions sont organisées en l’occurrence par des agences de voyages pour visiter Vatnajökull. Il est entre autres possible de participer à des randonnées pédestres afin d’explorer une partie de cette majestueuse calotte glacière. Par ailleurs, d’autres organisateurs proposent aux visiteurs, à part la randonnée glaciaire, de faire des escalades sur glace lors de leur passage à Vatnajökull.

Visiter le parc national de Þingvellir en randonnée pédestre

Le parc national de Þingvellir fait partie des sites touristiques les plus visités en Islande. D’ailleurs, il est l’une des 3 principales attractions du Cercle d’Or avec notamment la spectaculaire chute Gullfoss et la région géothermique Geysir. En outre, le parc national de Þingvellir est à la fois un parc d’importance naturel, mais aussi historique. Si vous envisagez de visiter ce parc lors d’une randonnée pédestre, alors vous aurez l’occasion de découvrir les nombreuses merveilles de la nature qu’il abrite sans oublier son paysage atypique. En l’occurrence des lacs, des plaines, des failles géologiques, dont la fameuse faille de Silfra.

D’autre part, ce parc est également un site historique islandais d’envergure nationale et même mondiale. En effet, une plaine située dans ce parc qui est appelée Althing ou AlÞing était l’endroit sur lequel c’est déroulé en 930 apr. J.-C. le premier rassemblement de l’un des plus vieux parlements du monde. Il vous serait possible de découvrir en visitant ce parc quelques vestiges rappelant l’époque de la constitution du pays qu’est actuellement l’Islande.

19 mai 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Ce sont des destinations qui sont très tendances car ils savent proposer tous les plaisirs de la détente et le dépaysement.

La colonie de vacances en Castelnaudary, au Canal du Midi…

Parmi les destinations phares figure Castelnaudary. Elle rassemble chaque année toujours plus d’enfants, soucieux de passer des vacances inoubliables. Si autant d’enfants y viennent chaque année, ce n’est pas uniquement pour le cassoulet, mais surtout pour l’ambiance, l’animation, les projets et les rencontres qu’ils peuvent y faire.

La colonie de vacances du côté du Canal du Midi a aussi tout pour plaire. Au menu, les enfants ont droit à un bord de mer, des activités aquatiques, un ensoleillement garanti, soit le cocktail qu’il faut pour vous assurer un super séjour. Il ne faut pas manquer d’ajouter à cela l’ambiance de folie qui règne sur le séjour entre les jeux sur la plage, les veillées, les spectacles…

La Bourboule fait également partie de la liste. Cette ville thermale où il fait bon vivre, garantit aux enfants un séjour dépaysant dans un cadre enchanteur. Très loin de la pollution, proche de la ville, la maison familiale l’Estivade est, tout simplement, l’endroit idéal pour proposer aux enfants un séjour pittoresque.

Un séjour au ski ou partir à El Masnou ?

Pourquoi pas un séjour au ski à Grächen ? Cette station de ski ne ressemble à aucune autre. C’est un petit village entièrement piéton dans lequel il est possible de séjourner dans de beaux hôtels, pour ne citer que Bellevue, Ausblick, Sonne ou Allalin. Il y est proposé du matériel de glisse de qualité, déposé au pied des pistes. Grächen est l’endroit idéal qui convient aux novices comme aux passionnés.

Quant à El Masnou, vous y goûterez à la vie espagnole. Cet endroit se situe à 5 minutes de la plage à pied et à 30 minutes du cœur de Barcelone en transport en commun. Ce séjour s’adresse surtout aux jeunes en soif de découvertes, pour visiter des parcs aquatiques, parcs d’attractions, zoo, aquarium… Les enfants et les jeunes n’auront point le temps de s’ennuyer.

Multiglisses et ses chiens de traîneau constituent également un séjour accessible aux plus jeunes, en matière de colonie de vacances. Vous aurez le choix entre les chiens de traineau, le biathlon, la patinoire, le ski, les raquettes, les luges… Les possibilités sont infinies si bien que les enfants et les jeunes ne demandent qu’à revenir nombreux chaque année.

30 mars 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Les balades en raquettes sont de plus en plus populaires et séduisent de plus en plus de monde. C’est une activité qui est accessible à toutes personnes et même aux familles car même les enfants peuvent les utiliser. Vous pouvez louer votre matériel dans des magasins de location de ski à Val Thorens comme celui ci. Il suffit simplement de faire le bon choix de balades en fonction de votre niveau et de vos envies : soit faire une balade sportive avec un dénivelé important, soit une petite balade plutôt calme pour profiter du paysage ou partager ce moment avec des plus petits.

Quelles sont les balades à ne pas manquer a Val Thorens ?

  • Le circuit du Châtelard – Téton : balade de 2 kms avec un dénivelé de 450 mètres , vous partirez ainsi du Châtelard 1360 mètres d’altitude pour arriver à 1750 mètres au lieu dit du Téton avec une pente soutenue mais régulière. De là vous aurez une magnifique vue sur le bas de la vallée de la Giettaz. Il faut compter environ 3h pour cette randonnée. Vous apprécierez la diversité de la balade en empruntant des petits chemins dans la forêt et des champs de neige.
  • Le mont de la chambre : randonnée pour les plus sportifs de 3h30 avec un dénivelé de 1000 m . La balade commencera au sommet ou à l’intermédiaire de la télécabine des Bruyères qui est à 2850 mètres d’altitude et vous redescendrez à 1850 mètres. L’itinéraire sera fléché, veillez cependant à bien respecter le sentier prévu à cet effet pour votre sécurité car pour cette balade vous longerez et croiserez des pistes de ski soyez vigilant. Vous pouvez également le faire en sens inverse et ne pas utiliser la télécabine. Vous aurez une vue imprenable sur les 3 Vallées et les sommets des Alpes et notamment le Mont Blanc.

Vous trouverez également à Val Thorens des circuits piétons qui sont adaptés à la pratique de raquettes, nous en avons sélectionné 2 pour vous :

  • le sentier Balcon « Bernadette » balade de 1h30 pour 2km. Vous aurez une magnifique vue sur les sommets ainsi que sur les villages. Le départ se fait au niveau du parking de Brelin pour arriver sur le replat « la Roche »
  • le circuit du plan d’eau : balade d’une heure pour 2,7km, notamment idéale avec des enfants. Vous longerez les pistes de ski de fond et effectuerez une boucle. Vous passerez non loin du hameau des Bruyères. Pour vous rendre au départ de la balade, vous utiliserez les télébennes gratuites de la Croisette ou de Preyerand pour le plus grand plaisir des petits .
27 mars 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Aussi populaire que le tour Eiffel, les chutes du Niagara suscitent l’intérêt des amoureux de la découverte. Situé au Canada, ce site attire chaque année assez de touristes pour en faire l’une des endroits les plus attrayants du monde. Grâce à cela, de nombreuses infrastructures ont été construites autour de cette merveille de la nature.

Autour des chutes du Niagara

Pour les habitants, il semble tout à fait normal de voir chaque jour les différents endroits d’où l’on peut apercevoir le site. Pour un touriste par contre, chaque lieu se présente comme une nouvelle découverte suscitant un intérêt particulier. En effet, il existe des emplacements spécialement construits pour contempler ces chutes dans toute leur splendeur. Des attractions ont été conçues autour de la zone. Par exemple le muséum d’histoire des chutes du Niagara, donne la possibilité de connaitre tout l’historique de la place. Ou encore le « Fallsview Casino Resort »  qui est un hôtel avec vue sur les chutes, il permet de constater leur beauté de jour comme de nuit.

Le Canada dispose d’autres richesses pouvant amener à vouloir le visiter. Comme la ville de Toronto, célèbre pour ses théâtres et son multiculturalisme. Les adeptes du sport d’hiver y trouveront également leur compte surtout durant la saison.

Comment se rendre au Canada ?

Un voyage au Canada présente quelques particularités par rapport à d’autres destinations. En effet, la possession d’une Autorisation de Voyage au Canada est requise. Pour cela, il faut d’abord vérifier si le pays d’arrivée intègre le rang des bénéficiaires de l’AVE. Puis, on s’assure que le visiteur réponde à certains critères basiques, notamment, des papiers en ordres et un passeport valide.

Voyager à l’étranger nécessite des conditions bien déterminées. Pour pouvoir aller au Canada, il s’avère obligatoire de remplir un formulaire AVE Canada. Cela se fait de façon simple et rapide. De n’importe où, il suffit de se rendre sur un site spécialisé dans le domaine et suivre les consignes données par ce support.

Avant toute chose, il est essentiel de faire valider son passeport et son adresse e-mail. Nécessitant un payement à distance, l’intéressé doit également posséder un numéro de carte bancaire. Après avoir été acceptée (en moins de 24 h), la demande est remise sous forme de mail. En majorité, la validité de cette autorisation est de 5 ans.

27 mars 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le mini trampoline est un accessoire de sport que peu de gens possèdent à la maison. Pourtant, c’est un article de sport très intéressant du point de vue des résultats qu’il peut apporter sur notre corps tout entier. Voyez par vous-même.

Travaillez votre équilibre avec le mini trampoline

En pratiquant du mini trampoline, vous allez être en mesure d’améliorer considérablement votre équilibre. Faire des petits bonds sur une surface non plane n’est pas si simple qu’il n’y parait et le mini trampoline en est la preuve vivante.

Faites des séances de mini trampoline quotidienne, vous constaterez des progrès surprenant sur votre manière de vous tenir au quotidien. Votre tonus postural sera amélioré. Vous vous tiendrez plus droit et ce, de manière naturelle.

Ne négligez pas votre silhouette

Le mini trampoline est l’accessoire de sport par excellence pour prendre soin de sa silhouette. Vous êtes une femme qui avez une culotte de cheval. Vous souhaiteriez raffermir vos fesses. Alors le trampoline est fait pour vous.

Pratiquez des séances de mini trampoline d’environ 15 minutes par jour. Vous serez surpris de voir disparaître peu à peu votre couche de graisse disgracieuse sur vos fessiers et sur votre ventre. Car la pratique du mini trampoline n’est pas uniquement efficace pour raffermir les fessiers. Elle permet également de raffermir ses abdominaux, ces derniers intervenant durant tout l’exercice pour pallier aux déséquilibres.

Des séances dynamiques avec le rebounding

Si vous désirez passer un cap et pratiquer de manière intensive le mini trampoline, alors il faudra vous tourner vers le rebounding. Le rebounding c’est quoi ? C’est une séance de trampoline intense où l’on effectue des figures acrobatiques tout en se tenant au guidon du mini trampoline. Il ne s’agit pas là, comme sur un grand trampoline, d’effectuer des sauts le plus haut possible, mais bien de chercher à contrôler ses déhanchés, ses sauts sur un pied etc…

Idéal pour la rééducation du genou

Si vous êtes sujets à des douleurs aux genoux, alors vous devriez reconsidérer la pratique du mini trampoline. A l’inverse de la course à pied, le mini trampoline permet d’amortir les chocs au niveau des genoux, lors de chaque pas ou saut effectué. La pratique du trampoline est donc idéale lorsque vous ressentez des douleurs dans les genoux en pratiquant la course à pied. C’est aussi une activité complémentaire.

14 mars 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le stepper est un accessoire très prisé dans les salles de fitness. Le mouvement du stepper s’assimile à une montée de marches d’escaliers. C’est donc un mouvement naturel qui sollicite l’ensemble de nos muscles du bas du corps, y compris les fessiers. En pratiquant le stepper de manière régulière, vous affinerez votre taille, perdrez les quelques kilos supplémentaires et la couche de graisse sur les abdominaux. Vous ferez disparaître votre culotte de cheval et aurez une apparence beaucoup plus svelte qu’auparavant.

Vous préparez à la randonnée pédestre avec le stepper

Quoi de mieux pour vous préparer à votre future randonnée en montagne que de faire quelques semaines et mois auparavant des séances de stepper à la maison. La randonnée sollicite grandement les muscles des mollets ainsi que les jambes, ischios et quadriceps. Vous aurez besoin de posséder des mollets endurants et résistants pour tenir le choc durant la randonnée.

Le stepper va vous aider à améliorer votre endurance des jambes, des mollets et fessiers. Pratiquez une séance quotidienne de 10 à 15 min. peut vous permettre d’augmenter considérablement votre résistance à l’effort ainsi que votre endurance.

Travail en endurance ou en résistance ?

Grâce au stepper, vous pouvez en effet travaillez autant en résistance qu’en endurance. Pour travailler en résistance, il vous suffira d’augmenter la résistance de l’appareil. Si vous souhaitez axé le travail musculaire uniquement sur les mollets, pour simuler une côte à monter lors de votre randonnée pédestre, il vous suffit d’appuyer sur le stepper à l’aide de votre pointe des pieds. En agissant ainsi, vous localiserez l’effort uniquement sur les mollets.

Pour travailler votre endurance, car celle-ci est tout aussi importante lors de randonnée en montagne, si ce n’est plus importante, alors vous diminuerez la résistance du stepper et appuierez à partir des talons de vos jambes. C’est ainsi que vous solliciterez non plus uniquement les mollets mais tous les muscles du bas du corps, tels que le droit antérieur, le biceps crural, le moyen et grand fessier, le tenseur du fascia lata…

Le stepper à la maison, c’est un peu comme une virée en montagne. Saviez-vous qu’il existait dans le commerce des steppers intégrant un écran vidéo qui simulait votre randonnée pédestre ? Et avec l’avènement de la réalité virtuelle, il y a tout lieu de penser que nous pourrons à l’avenir effectuer une randonnée en montagne… depuis chez soi !

14 mars 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Vous êtes un amateur de vélo et souhaiteriez découvrir une activité très proche du vélo ? Pourquoi ne pas vous essayer au vélo elliptique ? Le vélo elliptique est un appareil de sport qui est de plus en plus apprécié des français. Il permet de faire une séance de sport complète en travaillant le haut du corps comme le bas du corps.

Travaillez votre cœur avec le vélo elliptique !

Pour travailler ses propres capacités respiratoires, il convient de muscler son cœur. Le cœur n’est pas un muscle comme un autre puisque c’est un muscle lisse. Cela signifie que l’on ne peut contrôler ses contractions, et heureusement encore ! Toujours est-il que le cœur doit être entrainé au même titre que les autres muscles qui composent notre corps.

Un cœur non entraîné aura du mal à éjecter le sang des ventricules. La distribution de l’oxygène à travers l’organisme et en direction des muscles aurait tendance à être insuffisante. Voilà pourquoi il est impératif d’entrainer son cœur à un exercice poussé. L’entrainement doit être un entrainement en résistance, mais aussi en endurance.

Vous vous devez donc de varier votre entrainement. Le vélo elliptique permet d’avoir un entrainement varié en cela qu’il convoite tous les muscles du corps à différents degrés de force, résistance ou endurance. Pour travailler le cœur en endurance, l’effort devra être prolongé. Vous produirez alors un effort peu poussé mais durant une longue période.

L’avantage du vélo elliptique est qu’il est très éprouvant. Cela signifie que, pour un même effort fourni, vous dépenserez à priori plus d’énergie que sur un vélo traditionnel. Il est courant de dire que la dépense énergétique du vélo elliptique est supérieure au vélo classique d’environ 15 à 20%. Cela s’explique simplement par le fait que vous êtes en position debout et non plus en position assise comme sur le vélo.

Pour un cœur résistant

Pour travailler son cœur en résistance, il suffira d’augmenter la difficulté de l’effort, un peu comme si vous aviez soudainement une côte à grimper en vélo. Lorsque l’effort est appuyé et qu’il dure dans le temps, on parle de résistance. Le travail en résistance est le meilleur moyen de renforce son cœur, là où le travail en endurance permet seulement de valider ses capacités intrinsèques.

Variez donc votre entrainement autant que faire se peut. En appuyant sur le bouton de réglage de la force de votre vélo elliptique, vous serez en mesure d’accentuer l’effort de manière progressive.

14 mars 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Vous avez décidé de vous remettre au sport afin d’améliorer votre santé ? C’est une très bonne résolution. Par contre peut-être avez-vous des difficultés pour trouver une activité physique vraiment motivante ? Si vous n’aimez pas trop l’idée d’aller transpirer dans une salle de gym, mais que vous préférez le grand air, pourquoi ne pas opter pour la randonnée pédestre ?

Cette activité présente de nombreux avantages que ce soit au niveau physique pour avoir un ventre plat par exemple, ou mental afin d’évacuer le stress. Que vous choisissiez de faire une petite balade, une randonnée pour le plaisir, ou un parcours de trek assez difficile, vous verrez que cette activité vous sera bénéfique.

Renforcer efficacement votre système cardiovasculaire et brûler des calories

En ce qui concerne l’amélioration de la forme physique, l’un des points sur lesquels la randonnée est des plus bénéfiques est le système cardiovasculaire. Et plus la pente topographique possédera une inclinaison importante, plus vous solliciterez votre cœur. De cette façon, vous améliorerez votre endurance et vos performances, de plus vous diminuerez les risques de maladies cardiovasculaires, de diabètes de type 2 et d’hypertension artérielle.

Un autre atout très intéressant de la randonnée est qu’elle permet de mieux gérer son poids. Comme c’est une activité physique orientée cardio, une pratique régulière associer à ceux sur ventreplatconseils.com vous permettra d’avoir un ventre plat. Ce en brûlant des calories et en éliminant les mauvaises graisses. Par contre, l’efficacité en termes de perte de poids dépendra de différents facteurs, tels que le degré d’inclinaison, le poids de votre sac, la vitesse à laquelle vous avancer, etc.

En général, une heure de randonnée permet la combustion de 370 calories par heure, en maintenant une vitesse de 4 km/h. Cette combustion de calories peut augmenter de 30 % à 40 % en fonction de l’augmentation de l’inclinaison et de l’intensité. Aussi, une longue randonnée une fois par semaine sera des plus profitables à votre ligne, mais vous devrez également pratiquer une activité physique 2 ou 3 fois par semaine en supplément.

Améliorer et tonifier votre physique

Le fait de marcher régulièrement est un bon moyen pour tonifier son physique. Vous obtiendrez ainsi des fesses toniques et galbées. Mais en faisant dans randonnées sur des parcours ayant des pentes pointues, en utilisant des bâtons de randonnée pour vous propulser vers l’avant, et la montée sur des terrains escarpés, vous ferez profiter votre corps d’un entraînement assez complet.

Bien évidemment, vous allez faire travailler les muscles du bas du corps, à savoir les quadriceps, les fessiers et les ischio-jambiers. Mais en portant un sac assez lourd, vous allez aussi mettre à l’épreuve l’endurance et la force des groupes musculaire de la partie supérieure de votre corps. Le poids de votre sac à dos sollicitera les muscles du milieu du corps, afin que vous gardiez une posture stable et votre équilibre.

À titre d’exemple, la marche nordique est un sport qui est réputé pour faire travailler 90 % des muscles. Des épaules aux jambes, en passant par les bras et la ceinture abdominale. Ainsi, vous ne pourrez plus dire que faire de la marche ne vous aidera pas à avoir un ventre plus plat.

Partir en altitude pour s’exercer plus intensément

Si vous décidez de faire des randonnées à des endroits ayant une altitude élevée, vous rendrez vos sorties plus difficiles. En fait, s’entraîner à une altitude plus importante signifie que vous travaillerez davantage votre cardio et conditionnement musculaire. Ce qui veut dire que vous renforcerez votre endurance cardiovasculaire, ainsi que vos muscles plus rapidement. Votre mental sera lui aussi bien plus solide.

La randonnée une opportunité pour se changer les idées

Participer à une randonnée est aussi une occasion pour évacuer le stress et se changer les idées. Car faire une randonnée pédestre en compagnie d’un groupe de randonneurs et/ou d’amis, est la garantie de passer un moment de grande convivialité. Qu’il s’agisse d’une sortie hebdomadaire, ou d’un trek sur une longue distance (voire sur plusieurs jours), vous pourrez tisser des liens tout en vous entraînant.

Une sortie en plein air est aussi une opportunité pour se reconnecter avec la nature, et communier en silence au calme avec elle. Vous serez loin des tracas, de la pollution et des technologies hyperconnectées.

Quelques précautions à prendre considération

Toutefois, pour éviter que ce type de randonnée ne soit plus néfaste que bénéfique à votre condition physique, vous devez prendre des précautions et éviter d’improviser. À titre d’illustration, lorsque l’on s’aventure en altitude il est essentiel de bien s’équiper. Si besoin, apportez des bâtons de randonnée avec vous, cela rendra votre ascension plus aisée.

Habillez-vous de manière à être confortable et faire face aux variations météorologiques. Avant de partir, il est par ailleurs indispensable d’étudier votre parcours, pour identifier le relief et les accidents de terrain, repérer les endroits où faire des pauses. Évitez également de poursuivre vos efforts jusqu’à l’épuisement. Faites des pauses, veillez à bien vous hydrater et apporter quelques collations pour récupérer de l’énergie.

21 février 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Comme il est possible de le découvrir dans le film de Baltasar Kormakur en 2015, le mont Everest, c’est cette montagne monstrueusement haute à la fois somptueuse et dangereuse qui s’élève au-dessus du monde. A la fois un obstacle naturel et un rêve pour les grimpeurs les plus expérimentés, le mont Everest est – dans tous les cas – un spectacle pour les yeux. 8 848 mètres, ni plus ni moins ! Le mont Everest, découvert pour la première fois en 1847 par les européens, a attiré de nombreux alpinistes en quête d’un nouveau défi de taille.

Une première ascension

En 1924, une première tentative est lancée par George Mallory et Andrew Irvine. Cependant il n’est pas possible de savoir si cette expédition a été une réussite car les deux alpinistes sont finalement morts pendant l’ascension. Mais selon les informations officielles, ce n’est que le 29 mai 1953 que le mont Everest a été gravi pour la première fois. A l’époque, l’expédition britannique était dirigée par le général de brigade, John Hunt, un officier militaire britannique. L’explorateur et alpiniste néo-zélandais Edmund Hillary parvient à l’époque à gravir les 8848 mètres du mont Everest, grâce notamment à l’aide du « Sherpa » Tensing Norgay. Le peuple Sherpa (« ceux qui viennent de l’Est ») est un groupe ethnique originaire du Tibet, et vivant dans les hautes vallées himalayennes du Népal, dans la vallée du Khumbu. Certains des Sherpas sont connus pour l’établissement de record comme Babu Chhiri qui a passé 21h30 au sommet de l’Everest sans oxygène. Un exploit que beaucoup de médecins pensaient impossible.

D’autres records autour du mont Everest sont tout aussi incroyables. Le Sherpa Apa a gravi le sommet 12 fois au total. Un japonais de 65 ans est le plus vieux grimpeur de l’Histoire à avoir réussi l’ascension du mont, quant au plus jeune, il avait 16 ans seulement ! En 1988, le français Jean-Marc Boivin est la première personne à descendre le sommet à ski. 175 personnes ont malheureusement trouvé la mort en tentant de gravir ce toit du monde.

Découvrir le camp de base

Nous ne sommes peut-être pas tous capables de gravir le mont Everest, et nous n’avons peut-être pas tous les capacités physiques de le faire. Il est cependant possible pour vous, si vous désirez vous approcher au maximum du sommet, de participer à un trekking comme le trek du camp de base de l’Everest. Lors de ce séjour, vous pourrez franchir quelques cols comme le Cho La Pass situé à 5420 mètres, ou encore le Kongma à 5545 mètres.

14 février 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Newer Posts